Avant la grossesse

Inutile d’attendre les douleurs du 7ème mois de grossesse pour s’occuper de son corps.

Si vous avez déjà des douleurs, n’hésitez pas à vous faire traiter afin d’éviter que ces douleurs ne vous gênent encore plus au fur et à mesure.

Si vous n’avez pas de douleurs, consulter un ostéopathe préparera votre corps à accueillir le foetus : une bonne mobilité ostéo articulaire du bassin favorisera le bon placement du bébé, et une meilleure adaptation aux changements physiques que votre corps va subir.

Pendant la grossesse

La grossesse est une période de grands bouleversements physiques, émotionnels et hormonal.

Le corps de la femme est mis à rude épreuve : augmentation de la cambrure lombaire, tensions musculaires, les ligaments s’étirent, le bébé pèse sur le bas-ventre… Autant de raisons pour voir la fameuse sciatique pointer le bout de son nez !

L’utérus grossit de plus en plus, surtout à partir du 5ème mois, et la masse viscérale de la mère va être refoulée, pouvant causée des constipations, des douleurs abdominales, ou des aigreurs d’estomac…

L’ostéopathie peut soulager les petits maux gênants liés à la grossesse, mais pas seulement.

L’ostéopathie permet aussi de préparer le corps à l’accouchement. En effet, le rééquilibrage des tensions musculaires, ligamentaires et osseux favorisera une descente plus facile du bébé lors de son passage dans le bassin.

Après l’accouchement

L’ostéopathie va permettre de rééquilibrer les tissus qui ont soufferts lors de l’accouchement.

La rééducation périnéale et abdominale n’en sera que plus efficace.

Y a t’il des contre-indications ?

L’ostéopathie que je pratique est douce, sans manipulations à haute vélocité (appelées « trust »). Il n’ a donc aucun risque ni pour la mère ni pour le bébé.

Cependant, je rappelle que la consultation d’un ostéopathe ne se substitue pas à l’avis du médecin ! En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.