Pourquoi faire de l’ostéopathie chez le bébé ?

Au cours de la grossesse, le bébé subit des contraintes liées à sa position dans le ventre de sa mère. Dans les dernières semaines avant l’accouchement, il commence à manquer de place, et se retrouve enserré entre les différents tissus, plus ou moins durs (viscères, abdominaux, os du bassin…) Pendant l’accouchement, le crâne du nourrisson se module de façon à faciliter son passage dans le bassin de la mère. Sa tête subit donc de fortes contraintes, d’autant plus si l’accouchement est long et nécessite l’utilisation de forceps ou ventouses. Dans certains cas, ces contraintes peuvent avoir une répercussion sur le corps du nouveau-né.

Comment savoir si mon bébé a besoin d’ostéopathie ?

Votre accouchement :

  • vous avez eu un accouchement long, difficile et/ou avec utilisation de forceps ou ventouses ?
  • le bébé s’est présenté par la face ou le siège ?
  • avez-vous accouché par césarienne (prévue ou en urgence) ?

 

Votre bébé :

  • pleure lors de certaines manipulations du bras (lorsqu’il est prit dans les bras, changé…)
  • tourne la tête toujours du même côté (avec ou sans déformations crâniennes)
  • ne supporte pas d’être allongé sur le dos
  • pleure très souvent sans cause apparente
  • a des difficultés de succion (sein ou tétine)
  • régurgite plus de 30 min après le repas
  • a des difficultés d’endormissement

Si vous avez répondu positivement à une de ces phrases, alors votre bébé peut nécessiter une séance d’ostéopathie.

Les motifs de consultations

  • Torticolis, position préférentielle
  • inconfort ou douleur : au portage, au couchage, à l’habillage ou au change
  • digestion et alimentation compliquées  : succion, déglutition difficile, coliques, vomissements, reflux, diarrhées, constipation
  • stress (sursaute au moindre bruit) , pleurs fréquents et inexpliqués
  • difficultés d’endormissement
  • plagiocéphalie

Quand puis-je consulter un ostéopathe pour mon bébé ?

Le plus tôt possible !

Vous pouvez amener votre bébé en consultation dès la sortie de la maternité.

En effet, les tissus osseux sont de moins en moins malléables au fur et à mesure de la croissance. Un traitement ostéopathique sera donc d’autant plus efficace qu’il sera commencé tôt. Il permettra ainsi au plus vite d’atténuer les conséquences de sa position intra-utérine et de l’accouchement.

Bébé pourra vivre ses premières semaines sans tensions, concentrant son énergie à son éveil et son bien-être !

 

ATTENTION : la consultation ostéopathique ne se substitue pas au médecin. En cas de doute, consultez votre médecin en première intention.